• Marqué au fer bleu....

    Marqué au fer bleu

    Outragé par les chiens d'Orion

    Fugitif dans l'allée des zoïles édentées

    Coureur de fond en comble où que la croix se vautre

    Usé par tant d'exils repus de mes sandales

    Etanché par la cruche d'un marchand d'eau de mer

    Paria dans les bas fonds j'enfile un pelage d'oiseau

    Dans la ville je migre mes plumes goudronneuses

    M'enfile un soupirail pour ne plus m'en soustraire

    Au noir d'urbain le fou je suis tangent de mort.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :