• Putaing, c'est l'heure de trou...

    Putaing, c'est l'heure de trou et du suif qui bande

    Sa donze se carapate, avec les gros elle sue

    Elle se miche de quatre dans un conduit de fion

    Raleuse elle est si las, corrompue aux draps noirs

    L'autre le déféqué se tasse sur sa merde

    Les mots n'ont plus de sens passé minuit au derche

    Et le vulgaire nettoie l'écurie des vivants qui se pâment

    Le tas se déficèle, elle peut prendre son cou et ses jambes

    Tandis que l'ogre nu se console à la pogne.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :