• Quelconque auriculé....

    Quelconque auriculé en pause sur le charnier

    Abattu par l'ivresse d'un sang en cataracte

    Sa main en éventail face au soleil crasseux

    Décline son nom de guerre, le sel entre les yeux

    Mourir bat-flancs de ciel, il survivra ce jour

    Maudit sur un cheval répendant sa tripaille

    Vidé de ses appats et de son fanatisme

    Redevenu vaincu maintes fois éventré

    Il chuchote le nom du dernier mort: " Sha-Beo"

    Le silence empalé sur l'os vitrifié.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :